Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau "Dépôt en montagne" - Gare souterraine (1)

Publié le par Laurent

La construction de la gare souterraine vient de débuter pour le réseau du "dépôt en montagne". Après avoir repéré le tracé des voies sur la plateau, j'ai procédé à la mise en place de la semelle en liège. J'utilise pour cela des bandes de 2 cm de large découpées dans un rouleau de liège (on les trouve dans les grandes surfaces de bricolage, il sont destiné à l'isolation).

La semelle des voies est constituée de 2 bandes disposées l'une à côté de l'autre permettant ainsi d'obtenir une largeur totale de 4 cm. En procédant ainsi, je peux positionner facilement mes bandes de liège de part et d'autres de mon tracé des voies, et la jonction entre les 2 bandes matérialise ainsi l'axe central pour le positionnement ultérieur des voies. De plus, cette largeur permet de garder une certaine souplesse pour la pose du liège au niveau des courbes.

L'accès à la gare souterraine étant prévu via une rampe hélicoïdale, il a également été nécessaire de commencer la construction de cette dernière.

J'ai découpé dans du contreplaqué de 5mm d'épaisseur des sections correspondant à un quart de cercle. La largeur de la bande est de 10cm. La jonction entre ces différentes sections étant assurée par un morceau de contreplaqué collé et vissé à cheval sur la jonction.

Pour le support de la rampe, j'ai utilisé des tiges filetées qui me permettent de régler avec précision la hauteur de chaque section.

En raison des difficultés d'accès, les voies situées sur la rampe et les premières aiguilles ont également été mise en place.

Réseau "Dépôt en montagne" - Gare souterraine (1)

Pour la suite : terminer la construction de la rampe et poser les voies de la gare souterraine.

A suivre...

Commenter cet article

londe 20/11/2015 14:54

bonjour, cette courbure est elle compatible avec la morphologie du train et des locomotives? merci!

Laurent 21/11/2015 00:29

Bonjour, comme je l'indiquais dans l'article, dans ce projet j'utilisais des rails de rayon fixe, la courbure était donc imposée. Cependant j'avais fait un certain nombre de tests pour m'assurer que les trains allaient pouvoir circuler : je n'ai rencontré aucun problèmes avec des voitures Corails, ou des locos classiques diesel ou électrique. Pour les vapeurs, j'ai eu des difficultés avec une 241, c'est tout. Mais en général je préfère utiliser des rails souples et des rayons au minimum de 450 mm.
Laurent